Assurance habitation : comment bien déclarer ses biens ?

Free photo happy family having fun while moving into their new home
Table des matières

L’assurance habitation fait partie des assurances obligatoires pour la plupart des Français occupant un logement. Alors, quels sont les biens à déclarer à l’assureur ? Pourquoi évaluer leur valeur ? On fait le point sur l’assurance habitation.

A quoi fait-on référence lorsqu’on parle de biens ?

Les biens d’un logement désignent tous les objets qui s’y trouvent, qu’ils soient à usage personnel ou général, tels que les meubles, les appareils électriques, les objets de décoration, le matériel informatique, les objets de valeur, etc. C’est pourquoi, lors de la souscription d’une police, il est nécessaire de faire l’inventaire de tous ces biens et de calculer le contenu afin que la police d’assurance habitation puisse couvrir sans problème les dommages qui leur sont causés en cas de sinistre.

Il est conseillé de prendre le temps nécessaire pour effectuer cet exercice, car si un bien n’est pas inclus dans le contenu, il n’existe pas aux yeux du contrat d’assurance habitation. Si tel est le cas, en cas d’éventualité, la compagnie d’assurance n’en tiendra pas compte pour établir l’indemnisation correspondante.Nous vous invitons à consulter cette page web qui présente les caractéristiques d’une assurance habitation.

Comment bien recenser ses biens auprès de l’assurance habitation ?

Parmi les garanties offertes par les polices d’assurance habitation, il est nécessaire de faire la différence entre celles qui portent sur le bâtiment et celles qui portent sur le contenu. Dans le premier cas, nous parlons du bâtiment lui-même et dans le second, comme nous l’avons mentionné, de tous les biens à l’intérieur du bâtiment.

En ce qui concerne le calcul du contenu d’une assurance habitation, il est important d’évaluer tous les biens en fonction de leur prix d’achat sur le marché. Afin de ne rien oublier dans cette liste, il est conseillé de passer en revue chaque pièce et de noter tous les biens que vous souhaitez assurer. Le contenu doit tout inclure, des vêtements aux rideaux, en passant par les étagères, les chaises, les canapés, les tables, les meubles, les tableaux, les lampes, les appareils électriques, les téléviseurs, le linge de lit, etc.

Comment bien évaluer la valeur de ses biens ?

Bien qu’il soit tentant de réduire la liste de nos biens par crainte que la prime d’assurance ne soit trop élevée, il est important de considérer que cette protection en cas de mésaventure se traduira par des économies, puisque le coût de remplacement de tout bien à ses propres frais sera plus élevé. Une fois les objets définis, il est temps de calculer le contenu de l’assurance habitation en tant que tel. Pour ce faire, il est nécessaire d’estimer la valeur de chaque élément et, en fonction du résultat, de choisir la police qui convient le mieux aux besoins du foyer. Pour ajuster au mieux le calcul, il faut tenir compte du coût de remplacement ou de substitution du bien par un nouveau.

Dans le cas d’objets artistiques ou historiques, leur valeur est généralement celle qu’ils ont sur le marché de l’art spécialisé. Les assurances habitation couvrent généralement, outre le bâtiment et son contenu, les bijoux, l’argent et les cartes de crédit, mais il est conseillé de vérifier les conditions du contrat pour s’en assurer.

En cas d’inexactitude des informations transmises à votre assureur, ce dernier peut déterminer la compensation proportionnelle en appliquant la règle de l’équité ou proportionnelle si le risque réel ne correspond pas à celui déclaré.