Comment choisir son assurance habitation

Table des matières
Comment choisir son assurance habitation

Les choix d’assurance habitation ne doivent pas être pris à la légère : plusieurs facteurs entrent en jeu lors de la prise de décision. Si le prix est bien sûr le facteur décisif, d’autres éléments sont également importants et ne peuvent être ignorés. Lors de la souscription d’une assurance habitation, on parle d’assurance multirisque habitation (MRH). Votre conseiller en assurance vous aide à trouver votre chemin en évaluant chacune de ses composantes et en faisant le bon choix.

Comparer pour choisir la meilleure assurance habitation

De manière générale, le moyen le plus simple d’économiser de l’argent et de réduire le coût de l’assurance habitation consiste à comparer les tarifs de différentes compagnies d’assurance. Avoir une compréhension claire des pratiques du marché peut vous permettre de mieux appréhender les risques que vous devez couvrir et ainsi de mieux négocier vos conditions spécifiques avec votre assureur. De plus, la mise en œuvre de la loie sur les assurances logements facilite désormais le changement d’assurance habitation, le tout après les 12 premiers mois.

Que comprend l’assurance habitation ?

L’un des critères les plus importants lors du choix de votre MRH est de se concentrer sur les garanties qui le composent et sa couverture. Celles-ci peuvent être regroupées en catégories : le logement et son contenu, la responsabilité civile des occupants, et les garanties complémentaires ou extensions de garanties, comme les garanties de protection juridique pour l’assurance habitation. Par conséquent, votre contrat MRH couvre les locaux et leur contenu ; cela signifie que vous devez vérifier si la garantie prend en compte le risque d’actes de malveillances.

En savoir plus sur l’univers de la maison avec www.passions-maison.com/.

Ainsi, plus la garantie habitation est élevée, meilleure est la protection de votre logement et de vos biens mobiliers en cas de sinistre, qui seront également couverts par votre assurance habitation. Les assureurs proposent également des garanties d’assistance, particulièrement utiles en amont des sinistres, notamment :

  • protéger votre maison, affaiblie par la tempête, payer les frais de déménagement si la maison est vacante ; indemnisation pour bris de glace suite à accident domestique ou vandalisme ;
  • dépannage rapide pour les problèmes de gaz, de serrurerie, de plomberie ou d’électricité ;
  • indemnisation des produits de première nécessité (articles de toilette, vêtements, etc.) après sinistre.

Quant à la responsabilité civile, celle-ci doit tenir compte de l’immeuble et de ses occupants (dont les animaux peuvent faire partie) pour couvrir les éventuels dommages aux voisins, notamment corporels ou matériels. Dans l’ensemble, plus votre MRH contient de garanties différentes, mieux vous serez couvert en cas de sinistre et plus vous recevrez de dommages et intérêts.

La valeur de vos biens mobiliers

Lorsque vous souscrivez un contrat, il est nécessaire de savoir valoriser son bien meublé pour une assurance habitation afin de pouvoir choisir le GRH qui correspond à votre bien Par exemple, si vous avez chez vous des meubles anciens ou que vous disposez d’équipements de qualité (home cinéma, système d’enceintes performantes), il est important de bien les assurer dans votre contrat à leur juste valeur en cas de réclamation. Vous pouvez même assurer vos meubles afin que les dommages ne soient pas causés par les résidents du logement concerné.

Une franchise d’assurance habitation

Une franchise est une somme qui reste à payer à la charge de l’assuré et non prise en charge par l’assureur en cas de demande d’indemnisation. Par conséquent, il devient important d’étudier vos calculs de coûts. Il existe plusieurs façons de calculer la franchise d’assurance habitation. Premièrement, ce montant peut être un montant fixe (Ex : il vous reste 200 euros à payer.) ; il peut également correspondre à un pourcentage d’indemnisation (Ex : 15 % de l’indemnisation totale). Enfin, elle peut être égale à un pourcentage d’indemnisation, mais avec un plafond fixé (Ex : 10 % du montant de l’indemnisation, mais jusqu’à un maximum de 150 Euros).

Le coût des primes d’assurance habitation

Les cotisations représentent les sommes dues à la compagnie d’assurance en échange de la couverture des risques au titre du contrat d’assurance habitation MRH. Cette cotisation peut être versée mensuellement, trimestriellement, semestriellement ou même annuellement, lorsque la prime annuelle correspond à la somme des cotisations (versée annuellement, cotisations = prime). Par ailleurs, il appartient aux conditions particulières du contrat de définir les conditions dans lesquelles l’assuré paiera son assureur (prélèvements automatiques,par virements manuels, etc.).