Caillebotis en métal : pourquoi en a-t-on besoin ?

Table des matières
Caillebotis en métal

Les caillebotis sont des éléments structurels utilisés dans plusieurs travaux. Il se compose de feuilles disposées horizontalement et verticalement. L’ensemble prend la forme d’une grille après assemblage. Cela reflète des mailles, pour que l’eau ou l’air puisse y circuler, qui dépend de l’usage choisi.

En quoi est-ce utile exactement ?

En tant qu’objets architecturaux, les caillebotis servent à diverses fins. Principalement, on en utilise pour les sols, notamment dans les sites industriels. Ils sont installés dans les plateformes logistiques, les entrepôts et les salles de concert. Plusieurs sites tels que https://www.metalenstock.fr/73-caillebotis-metalliques pourront facilement vous en procurer si vous en avez besoin.

Avec l’utilisation de caillebotis, la stabilité et l’état sec du sol sont conservés. On s’en sert pareillement pour soutenir les marches, telles que les escaliers et les passerelles. Sinon, la grille agit comme un évent.

Il assure la ventilation et sécurise le conduit d’évacuation de la chaudière. Avec la grille, le caillebotis peut laisser passer l’eau les jours de pluie. Il est résistant à la rouille et peut supporter des objets lourds. De plus, en raison de sa forme, il est utilisé comme grille de protection.

Côté esthétique

Les grilles métalliques trouvent une autre forme d’utilisation dans les maisons aux finitions parfaitement modernes et résolument design. Celui-ci sera moins industriel et plus décoratif.

Les escaliers en métal sur structures rigides donnent la possibilité d’une installation de marches grillagées métalliques. Ces niveaux peuvent être horizontaux ou en colimaçon. Offert en kit à assembler soi-même, prêt à être peint ou laissé tel quel, l’escalier à grille métallique peut être acheté en acier anodisé, poli et brut pour accentuer l’aspect industriel d’un décor de style loft.

Ce type d’escalier peut également être installé à l’extérieur pour mettre en place une deuxième sortie vers la maison, isolant une partie de la maison de l’entrée principale en créant une autre entrée. Cela peut autant servir d’issue de secours, d’escalier dans un garage menant à un grenier, d’un grenier, etc.

La résistance du caillebotis est prouvée pour un usage intensif ou industriel.

Entretien

Vu que le matériau est en acier inoxydable, il résiste à l’humidité, aux produits chimiques et durables.

Les grilles métalliques sont durables, à l’intérieur comme à l’extérieur, vous pouvez donc obtenir un appareil robuste à un coût généralement inférieur.

Comment choisir ?

L’usage est le critère principal à considérer. En fait, le caillebotis métallique peut prendre de nombreuses formes.

Par conséquent, vous devez savoir choisir en fonction de l’utilité. Il existe des caillebotis en fer comprimé. Ils sont utilisés pour les escaliers, les garde-corps et les planchers. Il y en a en fer moyen, utile pour construire des faux plafonds.

Ensuite, vous pouvez trouver des grilles à lattes, qui sont idéales pour une utilisation brise-soleil. En dernière place, il y a celui réalisé par forgeage électrique, nécessaire pour les sols industriels.

Qu’en est-il du prix des caillebotis ?

Les prix varient selon le matériau sélectionné.

Le coût de ceux en bois va de 5 euros à 16 euros, selon le type de bois et sa taille.

Plastique ? Environ 15 à 25 euros.

Caoutchouc ? Le prix tourne autour de 35 euros le mètre carré.

Le caillebotis en acier de grande taille (200cm x 24cm) vaut environ une centaine d’euros.