Estimation Frais de Notaire : quelle procédure suivre ?

Table des matières
Estimation Frais de Notaire

Lors de l’acquisition d’un bien immobilier, qu’il soit nouveau ou ancien, il est obligatoire de payer un montant bien déterminé chez le notaire. Cette somme est considérée comme les frais de notaire et se calcule d’une manière spécifique établie par la loi. Nous vous expliquons comment faire lestimation vos frais de notaire simplement.

Les éléments constitutifs des frais de notaire

Les frais de notaire sont constitués de quatre éléments autour d’un acte notorial. Dans un premier temps, vous avez les émoluments versés à l’homme de loi. En effet, le notaire est un professionnel qui doit être payé pour le travail qu’il exécute. C’est pour cette raison qu’une part lui revient lors de l’achat d’un bien immobilier. Le taux qu’il perçoit sur la transaction est calculé en fonction de rémunération liée à toute autre profession.

Le second élément constitutif des frais de notaire est le débours. Il s’agit des coûts entrant dans la constitution des différents dossiers à utiliser dans pour l’opération immobilière. Pour finir, la somme à verser chez le notaire est constituée de taxes (taxe communale, départementale et de l’Etat) et d’impôts.

Ces deux frais sont utilisés de plusieurs façons. Mais ce qu’il faut retenir est qu’il octroie les droits de mutation. À eux deux, ils constituent une part très importante dans le prix que vous versez chez le notaire.

Le calcul des frais de notaire

Pour avoir une idée approximative des frais de notaire, il faut effectuer un calcul simple de vos frais de notaire en fonction de l’ancienneté du bien.

Achat d’un bien ancien : 7 à 8 % du prix de vente

Un bien ancien est un logement qui a déjà accueilli des occupants même si ceux-ci n’ont pas duré dans le logement. Dans ce cas précis, le taux versé au notaire sur la vente du bien immobilier est compris entre 7 et 8 %. Il s’agit d’un taux non négligeable dans la transition que vous devez maîtriser. Ainsi, si vous avez un projet d’achat en cours, vous saurez comment ajuster les coûts. Il est toujours déduit de la capacité d’achat.

Cela dit, dès que la banque vous annonce votre capacité d’achat, faites rapidement le calcul de ce que vous coûteront les frais de notaire. Ensuite, déduisez le montant avant de commencer à chercher les biens immobiliers. Cela vous évite les surprises désagréables durant la transaction.

Montant d’achat7%8%
50 000 €3 500 €4 000 €
100 000 €7 000 €8 000 €
150 000 €10 500 €12 000 €
200 000 €14 000 €16 000 €
250 000 €17 500 €20 000 €
300 000 €21 000 €24 000 €

Achat d’un bien neuf : 2 à 3 % du prix de vente

Un bien neuf est tout le contraire d’un bien ancien. En d’autres termes, c’est un logement qui n’a jamais été habité. Les taux à verser au notaire dans ce cas sont bas comparativement à un bien ancien. Il est compris entre 2 et 3 %. La taxe de publicité foncière est moins élevée que celle d’un bien ancien. C’est pour cette raison que le taux lié à l’achat d’un bien neuf est bas.

Somme toute, l’estimation des frais de notaire se fait en tenant compte de plusieurs paramètres. Il y a l’état du bien immobilier, la situation géographique du terrain, la taxe, l’impôt, les émoluments du notaire, et bien d’autres. Pour que le calcul soit simple, appliquer juste les taux précédemment présentés en fonction du bien immobilier.

Montant d’achat2%3%
50 000 €1 000 €1 500 €
100 000 €2 000 €3 000€
150 000 €3 000 € 4 500 €
200 000 €4 000 €6 000 €
250 000 €5 000 €7 500 € 
300 000 €6 000 €9 000 €