Plomberie salle de bain : installation, rénovation et prix

Table des matières
plomberie salle de bain

La rénovation ou l’installation d’une nouvelle salle de bain constitue parmi les travaux les plus délicats dans un logement. Outre les normes de qualité, des standards en matière de sécurité doivent également être respectés.

Comment installer une nouvelle salle de bain ?

Quand vous allez aménager une salle de bain, vous devriez prendre en considération différents paramètres. Et pour prévenir les mauvaises surprises, n’hésitez surtout pas de demander des conseils à des professionnels en plomberie.

Choisir la disposition et superficie de la salle de bain

Avant même l’aménagement du sol, vous devriez définir au préalable la disposition de votre salle de bain ainsi que de sa superficie. Pour une petite surface par exemple, au lieu d’aménager une baignoire, le plus simple serait de construire une douche. A part cela, pour vous donner une petite indication pour l’agencement d’une salle de bain aux normes, si elle fait moins de 5 m2, vous devriez prévoir tout au minimum un espace de 2,2m2 entre la douche et le robinet.

Définir l’acheminement de l’eau du sanitaire

Dans une salle de bain, l’eau sert pour les robinets, le chauffe-eau et la chasse d’eau. Et afin de faciliter son acheminement, il serait conseillé d’utiliser des tuyaux en PER ou Tuyaux multicouches composés de plastique et d’aluminium. Largement plus pratique que les tuyaux en cuivre, avec ces types de tuyaux, vous n’aurez pas besoin d’utiliser une soudure. A part cela, comme ils sont très étanches, ils peuvent avoir une durée de vie très longue. Et si jamais quand ils fuient, il est plus facilement de les colmater ce qui n’est pas du tout le cas avec les tuyaux en cuivre.

Identifier les points d’évacuation

Pour éviter les problèmes futurs comme le bouchage de lavabo et du WC, vous devriez savoir bien choisir les points d’évacuation des eaux usées dès l’aménagement de la salle de bain. Si votre sanitaire se situe à l’étage, il faut obligatoirement un tuyau en PVC de 32 à 40 mm de diamètre contre près de 100 mm pour le WC. A part cela, pour faciliter l’évacuation, vous devriez prévoir une pente de 1 à 2 cm/m ou bien raccorder les tuyaux avec une pompe d’évacuation.

Bien choisir les équipements

Les choix des équipements pour le sanitaire sont aussi très déterminants lors de l’aménagement de la plomberie de la salle de bain. En matière de robinetterie pour la douche et le lavabo par exemple, pour plus de confort et d’ergonomie, au lieu d’acheter un robinet classique, l’idéal serait d’opter pour les mitigeurs et robinet hydromassant. A part ces critères, tâchez aussi de vérifier si ces équipements sont conformes aux standards actuels ou non.

Comment évaluer le prix de l’installation ou rénovation d’une salle de bain ?

Pour évaluer le prix de l’installation de la plomberie d’une salle de bain, vous devriez avant tout définir le type de sanitaire que vous souhaitez disposer (douche italienne, baignoire, wc japonnais…). Après, pour minimiser les coûts, vous pouvez procéder vous-même  à l’installation. Toutefois, il est important de noter que si vous comptez installer vous-même votre sanitaire, en plus d’une solide connaissance en plomberie, vous devriez également connaitre à la lettre la norme NF-C 15-100.

Acheter soi-même les différents équipements et demander des devis

Si vous n’est pas en mesure de faire l’installation vous-même et que vous voulez faire plus d’économie, il serait plus préférable d’acheter soi même ses différents équipements pour la plomberie de votre douche et WC. Après, pour trouver l’artisan plombier le moins cher qui va s’occuper de l’installation, vous n’aurez qu’à demander plusieurs devis et faire des comparatifs.