Comment réussir votre prêt immobilier pour la construction de votre maison ?

Table des matières
réussir votre prêt immobilier pour la construction de votre maison

Pour financer le projet de construction d’une maison, le recours à un crédit immobilier reste un impératif. Contrairement à l’achat d’un bien immobilier, le prêt pour une construction est assez risqué pour l’établissement financier. À cet effet, pour augmenter votre chance d’obtenir le crédit, vous devriez adopter certaines méthodes.

Comment financer la construction d’une maison ?

Pour financer la construction d’une maison, il faut avant tout établir un budget. Pour cela, il faut prévoir le prix d’acquisition du terrain et élaborer un devis détaillé de la construction (gros œuvre et second œuvre). Pour ce dernier, il doit au minimum inclure une marge minimale de 10 % afin de mieux gérer les imprévues. Une fois ces données en main, vous pouvez par la suite commencer le montage de votre dossier de demander de crédit pour la construction d’une maison.

Comment se passe un crédit pour une construction ?

Afin que vous puissiez obtenir un crédit pour la construction d’une maison, il faut d’abord signer la promesse de vente avec le propriétaire du terrain. Il faut un devis détaillé du projet plus la signature d’un contrat CCMI ou contrat de construction d’une maison individuelle. En dehors de ce type de contrat, la banque pourrait aussi accepter un projet immobilier qui se porte sur l’achat d’un bien immobilier en VEFA ou (vente en l’état future d’achèvement).

Très important, sans le CCMI et une VEFA, il vous serait tout simplement impossible d’obtenir un prêt auprès d’une banque ou d’un établissement de crédit. Et c’est tout naturel, car ce sont les seules méthodes qui pourraient leur permettre de bénéficier d’une meilleure garantie en cas de litige.

Comment monter le dossier de demande de prêt ?

Une fois ces conditions remplies, le montage du dossier de prêt est similaire à celui d’un prêt immobilier classique ou un crédit à la consommation. Tout d’abord, vous devriez disposer d’un apport qui s’élève à au moins 10 à 20 % du montant total du projet. À part cela, votre taux d’endettement doit obligatoirement être en dessus des 30 %. Enfin, la banque vous impose aussi d’avoir une situation professionnelle stable (CDI, fonctionnaire, actionnaire dans une entreprise…).

Quand démarre le remboursement d’un crédit immobilier pour une construction ?

L’avantage d’un prêt immobilier pour la construction d’une maison, c’est que le remboursement pourrait démarrer bien avant l’achèvement des travaux. Toutefois, le versement s’effectue toujours par palier. Généralement, à après l’achat du terrain la banque vous verse les 15% du prêt. Jusqu’à la finition des gros œuvres, elle vous fournit ensuite l’équivalent des 60% de vos crédits. Enfin, quand les seconds œuvres ou finition débutent, le financement serait à hauteur des 95% de votre prêt. Et pour les 5% qui restent, ils vous seront restitués à l’entreprise de construction.