Tout ce qu’il faut savoir sur le giron d’une marche d’escalier

giron escalier
Table des matières

Quand on parle d’escalier, on entend souvent le terme giron. Représentant la longueur d’une marche, le calcul de sa dimension est régi par une norme. Si vous comptez aménager un nouvel escalier, voici alors quelques conseils pour calculer la longueur du giron, la hauteur de la contremarche ainsi que le nombre de marches.


Giron d’une marche d’escalier : qu’est-ce que c’est ?


Espace entre deux nez de marche, le giron d’un escalier joue un rôle capital. En effet, s’il est trop long, il rendra la pente plus raide et la montée deviendrait pénible pour les usagers. Dans le cas contraire, s’il est trop court, la montée comme la descente pourrait devenir très inconfortable. De plus, cela pourrait altérer la sécurité.


Comment calculer la longueur d’un giron selon la formule de Blondel ?


Lors de la conception d’un escalier, il faut bien savoir calculer la longueur du giron ainsi que la hauteur de marche. Et pour le faire, le plus simple serait d’appliquer la formule de blondel.


– Rappel sur la loi de Blondel


Développée en 1675 par l’architecte, Blondel, cette loi a pour but de faciliter l’accès à l’escalier. En principe, elle a avant tout pour but de permettre aux usagers d’emprunter un escalier en adoptant une démarche la plus naturelle possible. À part cela, elle vise aussi à minimiser l’effort durant la montée et d’éviter le trébuchement et la chute pendant une descente.


– Comment calculer la longueur du giron et les nombres de marche ?


La formule de blondel se définit de la manière suivante : 2h + g = 63*. Et pour vous permettre de mieux la comprendre, voici une petite illustration :


Si vous avez un escalier d’une hauteur totale de 2.60 m, la hauteur de marche doit se situer entre 17 à 18 cm contre environ 25 cm pour la profondeur de la marche ou giron. Ainsi, si vous aurez un 2h + g de 60 cm et un nombre de marche de 15.

*entre 60 à 64 cm


Est-ce que les escaliers proposés sur le marché sont tous conformes à la norme blondel ?


Même si la norme blondel date un peu, elle est toujours d’actualité aujourd’hui. En effet, tous les fabricants d’escalier d’intérieur se conforment tous à cette loi. Et même si vous envisagez de concevoir un escalier sur-mesure, pendant la conception, le menuisier ou charpentier se base toujours sur la formule blondel lors de la mesure des dimensions.