Nos conseils pour choisir l’isolation thermique pour sa maison ?

Comment choisir l'isolation thermique pour sa maison
Table des matières

Choisir l’isolation thermique pour sa maison n’est pas une tâche à prendre à la légère. Il existe désormais des normes très strictes, et même si votre isolation respecte ces normes, elle peut ne pas convenir à votre maison. Découvrez ici les astuces pour bien choisir votre isolation thermique.

Que dit la loi par rapport à l’isolation thermique ?

La norme encadrant la construction est la RT 2012. Elle n’impose pas de matériau spécifique et pas de mode de construction. Elle réglemente par contre la consommation de votre maison. D’après la RT 2012, votre maison ne doit pas consommer plus de 50 kWh par mètre carré par an selon votre zone climatique.

Elle exige aussi de votre maison une efficacité énergétique permettant de limiter ses besoins en énergie. Pour contrôler cela, on se sert du coefficient Bbio, qui ne tient pas compte de la production énergétique des appareils. Votre coefficient doit être inférieur au maximum autorisé dans votre zone (Bbiomax).

En savoir plus sur : Comment choisir un radiateur électrique économique ?

Quelles sont les performances adéquates pour votre isolation

L’évaluation de la performance d’isolation se fait à partir de deux critères : le lambda(λ) et le coefficient R. Le lambda(λ) permet de mesurer la conductivité thermique et le coefficient R qui mesure la résistance thermique. Pour que votre matériau soit vraiment isolant, il doit avoir un lambda(λ) bas et un coefficient R élevé.

Ces données sont mesurées sur l’enveloppe, c’est-à-dire l’ensemble matériau et l’isolation. Pour rester dans les normes de la RT 2012, le coefficient R doit rester supérieur ou égale à 8 pour les combles et supérieur ou égale à 4 pour les murs et les sols.

Quels sont les matériaux à choisir ?

matériaux à choisir pour isolation thermique

Une maison neuve dispose souvent des matériaux suivants : la laine de verre, le polystyrène, les fibres de bois, etc. Ils peuvent être placés partout dans la maison, et même dans le garage avec facilité.

Ils permettent tous d’atteindre les prescriptions de la RT 2012 et il en existe plein d’autres. Par contre, ils doivent être associés avec un gros œuvre efficace et disposer des certifications adéquates :

  • le marquage CE
  • la certification NF
  • la certification CSTbat
  • la certification Acermi.

Si les matériaux de votre domicile ne sont pas certifiés, il faudra améliorer son isolation thermique pour rester dans les normes et assurer votre sécurité.