Construction piscine couverte : avantages, astuces et prix

construction piscine intérieure
Table des matières

Bien plus cher par rapport à l’aménagement d’une piscine enterrée d’extérieur, une piscine couverte propose néanmoins différents avantages. En effet, elle est fonctionnelle pendant toute l’année, à part cela, il est également plus facile de l’entretenir.

Pourquoi opter pour une piscine couverte ?

Les avantages d’une piscine couverte

Que ce soit en automne, au printemps, en été ou en hiver, une piscine couverte pourrait toujours être accessible. Comme il y a moins de déperdition de chaleur grâce à la couverture, il devient plus facile ou moins couteux de chauffer l’eau. L’autre atout de ce type de piscine, c’est qu’elle est plus simple à entretenir. Effectivement, non seulement, il n’est pas obligatoire de traiter fréquemment l’eau du bassin, mais il est aussi préservé des salissures (poussières, feuilles mortes, débris…).

Quels sont ses éventuels inconvénients ?

Pas comme une piscine gonflable ou autres types de piscines hors sols, ce type de construction reste assez complexe à réaliser. Avant tout, il faut prévoir l’aménagement du bassin. Après, on devrait également construire ou installer la couverture la mieux adaptée. Pour faire court donc, la principale contrainte de la construction d’une piscine couverte se repose au niveau du budget.  

Quelles sont les différences entre une piscine couverte et piscine d’intérieure ?

Techniquement, une piscine couverte pourrait être considérée comme étant une piscine d’intérieure. Néanmoins, il y a tout de même quelques points de différences entre les deux types de piscines. Généralement, une piscine d’intérieure est construite dans l’enceinte d’une habitation ou dans une véranda extension. Pour la piscine couverte quant à elle, elle pourrait être aménagée dans un enclos indépendant.

piscine couverte

Les modèles de piscines couvertes à connaitre

Piscine couverte avec abri semi-haut

Afin de permettre à une meilleure expérience d’utilisation, la construction d’une piscine couverte avec un abri semi haut serait l’idéal. En effet, comme elle pourrait avoir près de 1.80 m de hauteur, elle pourrait procurer plus de confort.

Piscine avec abri bas et abri corps

Pouvant avoir une hauteur d’environ 1 m, ce type de piscine couverte convient surtout à un bassin de petite taille. Et pour la piscine avec abri corps, elle est aujourd’hui de moins en moins délaissée car son utilisation est assez contraignante.

Piscine couverte télescopique ou amovible

La couverture télescopique reste actuellement la plus répandue sur le marché. Son plus grand atout, c’est qu’on peut utiliser la couverture durant les intempéries ou saison froide. Par la suite, quand il y a du soleil, on peut métamorphoser le bassin en piscine d’extérieure.

Kit de couverture de piscine

Pour ceux qui ont un budget assez limité, les kits de couvertures de piscine restent parmi les meilleures alternatives. Pouvant être amovible ou télescopique, non seulement moins cher, elle est également plus facile à installer.

Comment construire une piscine couverte ?

Le choix de l’emplacement et la définition de ses dimensions

Lors d’un projet de construction de piscine couverte, le choix de l’emplacement reste déterminant. Effectivement, le coût de l’aménagement du bassin et du type de couverture à acheter dépendent principalement de ce paramètre. A part cela, bien évidemment, il ne faut pas également oublier de prendre en considération des dimensions de la piscine.

A lire également : Comment choisir son SPA ?

Les réglementations sur la construction de piscine couverte

Pour une piscine couverte qui dispose d’une superficie inférieure à 20m2, une simple déclaration de travaux à la mairie pourrait suffire. Dans le cas contraire, il faudrait demander un permis de construire. A part cela s’il s’agit d’une piscine enterrée déjà existante, l’aménagement d’une couverture en bois ou en PVC qui dispose de 1.80 m de longueur requiert aussi un permis.  

Combien coûte la construction d’une piscine couverte ?

Pour une piscine qui fait près de 50m2 de surface équipée d’une couverture fixe haut de gamme (bois ou aluminium), il faut prévoir tout au minimum un budget de 50 000 euros. Et pour une couverture amovible ou télescopique d’entrée de gamme, il faut en moyenne un budget de 8 000 à 10 000 euros.  Outre ces paramètres, il ne faut pas également oublier que le coût total de construction pourrait aussi dépendre des différents autres accessoires (chauffage, vitrage, éclairage…) à installer.