Ascenseur pmr : les règlementations à connaitre

ascenceur pmr
Table des matières

Contrairement à un ascenseur classique, celui d’une pmr ou personne à mobilité réduite doit respecter certaines règlementations techniques. A part fournir un accès facile aux handicapés physiques et aux séniors, il doit aussi être conçu pour correspondre aux personnes attentes de déficiences visuelles et auditives.

Qui doit aménager un ascenseur PMR ?

Conformément à l’article R 111-5 du Code de la construction et de l’habitation, tout erp (établissement recevant du public) et copropriété qui dispose de plus de 3 étages doivent être équipé d’un ascenseur. Et bien évidement, pour qu’il soit accessible à une pmr, sa construction doit être conforme à la norme EN81-70. A part cela, en référence à l’arrêté du 8 décembre 2014, un élévateur ainsi qu’un escaltor ne peut pas remplacer ce dispositif.

En dehors de ces types de bâtiments, un ascenseur pmr pourrait aussi s’installer dans une habitation individuelle. Optionnelle, pour qu’une pmr puisse se déplacer facilement dans une maison à étage, il existe actuellement différentes types d’aide qui facilite son acquisition (subvention, prêt à taux zéro, tva à taux réduit, crédit d’impôt…).

Les différents types d’ascenseur pmr à connaitre

L’ascenseur type I pour pmr permet l’accueil d’une personne qui se déplace en fauteuil roulant. Pouvant avoir une capacité de charge de 450 kg, il n’est pas toutefois adapté pour un ERP. Pour l’ascenseur type II par contre, il dispose la capacité d’embarquer une personne plus une pmr en fauteuil roulant. Répondant à la norme EN81-70, il s’installe principalement dans une habitation collective de plus de 3 étages. Pour les erp, la loi oblige l’installation d’un ascenseur pmr type III. Pouvant accueillir plusieurs pmr en fauteuil roulant, la cabine doit au minimum avoir une dimension minimale de 1,10m x 2,10m.

Quelles sont les dimensions d’un ascenseur PMR ?

Pour qu’un ascenseur de maison etna France puisse être utilisé convenablement par une pmr, sa porte doit avoir une largeur minimale de 0.80 m pour une profondeur de 1.40 m et une largeur de 1.10 m. Comme autres critères, un ascenseur pmr ne doit pas s’installer à proximité d’un escalier et ses boutons de commandes devraient se situés à 1.30 m du raz du sol.

Les particularités pour les personnes atteintes de déficiences visuelles et auditives

Afin de permettre l’accès à l’ascenseur pour un malentendant et malvoyant, il doit aussi s’équiper de différents autres dispositifs (bouton en braille, bip sonore, signal visuel…). Enfin, un bon éclairage sans éblouissant est également obligatoire.

assurance pour personne à mobilité réduite

Combien coûte l’installation d’un ascenseur pour PMR ?

Pour une maison individuelle à étage, le prix moyen d’un ascenseur pmr est d’environ 16 000 euros. Ajouter à cela, il faudrait également prévoir un contrat de maintenance qui s’élève à peu près à 400 euros par an. Pour un ascenseur pmr pour ERP (type III) par contre le cout d’acquisition ainsi que l’installation pourrait facilement atteindre les 20 000 à 40 000 euros.

Articles complémentaires :

Quelles sont les alternatives à un ascenseur pmr?

Comme l’installation d’un ascenseur pmr est potentiellement coûteux, pour une habitation individuelle, l’achat de monte escalier reste l’une des meilleures alternatives.  Moins coûteux et plus facile à installer, avant d’acheter un monte escalier pour pmr, il faut tout de même prévoir à l’avance la configuration de l’escalier de l’habitation concernée (droit ou tournant).