Comment construire une piscine naturelle ?

Table des matières
construire piscine naturelle

La construction d’une piscine naturelle devient actuellement de plus ne plus tendance. Plus écologique qu’une piscine enterrée traditionnelle, elle est également facile à entretenir. Si vous envisagez de construire votre propre piscine naturelle, voici quelques conseils qui pourraient vous aider.

Une piscine naturelle, qu’est-ce que c’est ?

Globalement, une piscine naturelle est comme une piscine conventionnelle. Toutefois, contrairement à cette dernière, un bassin naturel est dépourvu de chlore ainsi que de diverses autres substances chimiques. En outre, son coût d’exploitation revient aussi beaucoup moins cher car outre la facilité d’entretien, avec une piscine naturelle on est exonéré de taxe.

Les étapes de construction d’une piscine naturelle

Avant de lancer le chantier pour la construction d’une piscine naturelle, il faut préalablement bien choisir l’emplacement. Par la suite, on peut procéder au creusement de la fosse pour enchaîner avec le revêtement de la piscine. Et pour que le bassin soit étanche, il est recommandé de le couvrir d’une membrane EPDM. 

Au terme de cette étape, il faut ensuite passer au coffrage et construire le mur de séparation entre les deux bassins. Et pour finir, il ne reste plus qu’à installer pompe de circulation d’eau ainsi que le système de filtration qui pourrait être mécanique ou biologique.

A lire : Quelles sont les normes pour construire une piscine ?

Les différents composants d’une piscine naturelle

Généralement, une piscine naturelle se compose en trois parties bien distinctes. Avant tout, il y a le bassin pour le lagunage qui se compose principalement de plantes, d’une petite chute d’eau, de terre, de roches et autres matières végétales et organiques. Après, il y a le bassin pour la baignade qui est semblable à celui d’une piscine classique. Enfin, on a le mur de séparation qui permet de bien diviser les deux bassins.

Quelles plantes disposer sur une piscine naturelle ?

Quand on construit une piscine naturelle, il ne faut surtout pas improviser sur le choix des plantes du bassin pour le lagunage. Avant tout, il a besoin de plantes épuratives qui permettent de mieux filtrer naturellement l’eau de la piscine. 

À part cela, ce sont ces plantes également qui favorisent le développement des algues dans le petit lagon. Par ailleurs, il faut aussi des plantes oxygénantes pour que l’eau reste toujours limpide ainsi que des plantes décoratives et flottantes.

Quel est le prix de construction d’une piscine naturelle ?

La construction d’une piscine naturelle coûte actuellement entre 20 000 à 40 000 euros selon la taille du bassin et les différents matériaux qu’on compte utiliser. Après, ce prix pourrait également varier en fonction du pisciniste. Et afin que vous puissiez trouver le meilleur prix, l’idéal serait de comparer plusieurs devis.