Comment faire construire une piscine semi-enterrée ?

Table des matières
construire une piscine semi-interrée

Lorsqu’on désire de faire construire une piscine, plusieurs choix de modèles sont possibles. Certes, chacun a ses propres avantages et inconvénients, mais un bassin semi-enterré s’avère être une bonne idée. Ce type de bassin combine à la fois la robustesse d’une piscine enterrée et la simplicité d’installation d’une piscine hors-sol. Venez découvrir alors les étapes pour faire installer sa piscine semi-enterrée.

Quelles sont les procédures à suivre pour faire construire une piscine semi-enterrée ?

Une fois qu’on est bien décidé sur le type de matériau à utiliser, on peut maintenant passer à la construction. Pour cela, il est nécessaire de suivre ces quelques étapes.

Demande d’autorisations

Comme tout type de piscine, la construction d’un modèle semi-enterré implique certaines autorisations. Si le bassin est moins de 10 m², aucune demande n’est nécessaire sauf si le terrain se trouve dans un secteur sauvegardé (parc naturel, réserve naturelle, etc). 

En savoir plus : Les autorisations nécessaires pour construire une piscine ?

Pour une piscine semi-enterrée avec une surface compris entre 10 m² et 100 m², il faudra faire une déclaration au préalable auprès de la mairie et remplir un formulaire adéquat. Pour un bassin avec une surface supérieure à 100 m², la demande d’un permis de construction est obligatoire. Toutefois, il convient de souligner que sur certaines communes, il est possible qu’on doive respecter quelques règles supplémentaires.

Préparation du terrain

Après qu’on a obtenu une autorisation de construire sa piscine semi-enterrée, il va falloir préparer alors le terrain. Cela consiste notamment à creuser un trou pas trop profond pour accueillir le bassin.

A lire : Est-il possible de construire une piscine sur un terrain non-constructible ?

Installation de la piscine

Pour une piscine semi-enterrée, il convient d’installer les parois en premier lieu. Puis, on peut mettre du revêtement étanche, les panneaux modulaires et le système de filtrage de l’eau.

Quels matériaux choisir pour sa piscine semi-enterrée ?

Avant même de penser à engager un pisciniste, il est nécessaire de choisir les bons matériaux pour sa piscine. Le bois est sans doute le matériau le plus répandu pour ce type de bassin. L’avantage avec une piscine semi-enterrée en bois est son côté très esthétique en plus d’être moins chère. Par contre, il craint l’humidité et nécessite un bon entretien. 

Par ailleurs, une piscine en acier est également intéressante. Plus résistant que du bois, l’acier est moins sensible à l’humidité. Toutefois, ce modèle est moins esthétique et nécessite plus de budget par rapport au premier. Outre ceux-là, il n’est pas rare de voir des piscines semi-enterrées en béton. Très robuste et solide, ce type de bassin requiert cependant de grands travaux.

Comment choisir un bon pisciniste ?

Bien qu’on puisse trouver de nombreux piscinistes facilement, il est recommandé d’en choisir un qui fait partie de la FPP (Fédération des Professionnels de la Piscine), ainsi, on est sûr de sa fiabilité.